Thursday, October 24, 2002

Arrêt cardiaque

Le magazine "Circulation" publié par Urgence-Santé nous apprend qu'une étude portant sur 7 300 cas de crises cardiaques dans la région de Washington révèle que seules 15% des victimes s'en sont tirées. Celles qui ont étés secourues par un passant familiarisé avec les techniques de réanimation en attendant l'arrivée des ambulanciers avaient 69% de plus de chance de survivre. Une victime aidé par une personne suivant les instructions données par un préposé de la centrale "9-1-1" aura 45% de chance de survie.


Mon premier cas d'arrêt cardiaque en tant que Premier Répondant est survenu il y a quelques semaines. Malheureusement, malgré notre présence sur les lieux dès le moment de l'arrêt cardiaque, l'utilisation du défibrilateur et l'intervention quasi-immédiate des ambulanciers, l'homme de seulement 42 ans est décédé. Ce premier contact direct avec la mort va toujours demeurer en moi, mais lors des prochaines interventions de ce type je serai encore mieux préparé...

Post a Comment